Nous vivons une profonde « dépression de l’homme occidental » accablé par la honte du passé et l’angoisse du futur…

Rien n’est plus dangereux qu’une foule qui panique, coincée dans une ornière névrotique, et chez qui on a « nettoyé » la mémoire au nom d’une certaine morale (c’est un retour à l’obscurantisme).

Cette foule qui panique nous conduit à l’apathie démocratique engendrant résignation, mais aussi, parfois et périodiquement, des sursauts de hargne explosifs.

Vivre comme nous le vivons, dans un univers cybernétique, c’est-à-dire loin du réel, connectés en groupes différents, parfois instantanément, le monde contemporain est devenu une foule « forcément » pseudo-délirante, pour certains (avec un brin de réalisme).

Il faut garder raison, résister à l’air audiovisuel que l’on respire.

Mais oser dire non est très éprouvant.

Il faut résister à l’odieuse utilisation militante des images quelles qu’elles soient sur les médias nationaux.

Il faut résister à l’odieuse utilisation militante des images quelques qu’elles soient sur les médias nationaux.

Il faut résister à novlangue, à cette guerre lexicale perdue.

Il faut résister au fait d’aimer l’autre de préférence au sien.

En conclusion, il nous faut ou il nous faudra rétablir l’ordre, répondre démocratiquement à la colère, et réconcilier.

Une réflexion au sujet de «  »

  1. …pour se faire, prendre un peu de hauteur, aussi souvent que possible, loin du tumulte.
    A chacun sa montagne.
    J´irai, sur la terre de mes ancêtres, conscient du bonheur de n´avoir jamais perdu mes racines, arpenter le Mézenc, seul sur ses sentes, tantôt bordés de bruyères, tantôt escarpés; arrivé tout en haut, je contemplerai alentour, et l´horizon, comme à chaque fois, fera naître des pensées vivifiantes.
    Hubert Daudé

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s