Nos territoires, un espace local de liberté, de créativité, de responsabilité

elus-539x312

Je suis convaincu que la parole des #élus locaux doit pour le bien général continuer à peser pour dire le #bon sens car l’élu local est près de la population, je le dis souvent il est « à porter de gifle ». Il est là pour diffuser les bonnes pratiques et écouter le peuple, la population qui est proche de lui.

Pour que l’énergie française soit libérée quelque soit le gouvernement il faut que la #décentralisation entre dans son âge adulte et que cesse la tutelle tatillonne sur nos collectivités territoriales. Avec la #décentralisation il faudrait aussi que l’Etat n’oublie pas la #déconcentration c’est-à-dire que les services d’Etat en local puissent jouer pleinement leur rôle.

 

Par exemple l’Etat doit cesser de fixer les augmentations salariales de la fonction publique territoriale, d’accentuer le nombre de normes pour les activités locales et de diriger lui-même de Paris, de Lyon ou de la préfecture les rapprochements et fusions des collectivités qui n’en peuvent plus de subir et de travailler inlassablement pour essayer de  trouver des solutions entre elles alors qu’il y n’a pas de solutions parfois possibles.

 

Je n’oublie pas qu’un #pacte budgétaire devrait être établi mais un véritable pacte budgétaire donnant une visibilité aux #budgets locaux et ainsi donner une capacité et une liberté réelle d’expérimentation ou de possibilité de projets futurs sans tutelle des représentants de l’Etat.

#L’attractivité du local me semble, elle le sera, toujours pérenne. Un pouvoir central est soumis à une triple dictature: celle de la #transparence, de la #médiacratie qui prend de plus en plus de pouvoir à l’intérieur de notre société et surtout de #l’inconstance électorale.

 

Dans ces conditions #l’espace local reste un espace de liberté, un espace de créativité, un espace de responsabilité, et c’est aussi par lui et par les résultats obtenus sur le terrain les satisfactions pour les élus et pour leurs collaborateurs mais surtout un acte démocratique vrai et fort reconnu par les citoyens.

 

Ce #cercle vertueux du local ne sera possible que si son #autonomie est garantie, elle ne le sera que parce que l’Etat voudra bien lui donner et elle permettra j’en suis sûr de sauver également #l’idée démocratique elle-même en maintenant un lien de confiance avec une participation citoyenne forte entre élus et population c’est la seule voie possible de reconstitution actuelle de la démocratie véritable.

 

Car en réalité les bouleversements amorcés l’ont été dans un désordre mal venu, les lois MAPTAM et NOTRE ont ajoutés des difficultés à l’ensemble des territoires français et l’émergence de métropoles puissantes sont venues couronner un édifice construit à mon avis de gain goi.

 

L’interdiction du #cumul d’un mandat exécutif local avec un mandat parlementaire dont on ne mesure pas encore tous les effets viendra automatiquement accroître le trouble qui ne peut que s’accentuer avec la suppression prochaine de la taxe d’habitation pour 80%.

 

On voit que dans l’amoncellement de toutes ces mesures, dont l’impact est mal évalué, les élus locaux en perdent leur latin et un découragent avec une perte d’une visibilité nécessaire à l’élaboration et la mise en œuvre des projets les plus élémentaires.

 

Cette succession de réformes a en effet sa cohérence qui se manifeste maintenant et on va commencer à le voir qui malheureusement  n’est pas du sens de l’évolution normale c’est la #recentralisation du pouvoir et la prise en charge de l’action territoriale par l’administration c’est-à-dire du sommet jusqu’à la base et donc le risque c’est la disparition progressive des élites locales et l’appauvrissement des territoires et de la vie démocratique.

 

Les baisses de dotations qui ont été transformées en « contributions exceptionnelles des collectivités locales à la réduction du déficit de l’Etat »….Oh lala!!! Que ces choses là sont bien dites. Elles sont injustes, car les #collectivités locales ont globalement réalisé ce qu’on attendait d’elles, toutes les #infrastructures équipements au service des habitants, elles ont puni, injustement.

 

En accentuant les transferts financiers et les transferts de charge et en les diminuant l’Etat ne tient pas sa parole, il ment, pire, il continue de charger la barque des collectivités territoriales,

Ceci est pénalisant pour #l’attractivité, un des points d’attractivité du pays ce sont les infrastructures financées en majeur partie par les collectivités locales. Ne plus assurer leur entretien c’est se priver d’atouts dans la compétition internationale et nous n’en avons pas beaucoup,

Les investissements publics locaux dans ce contexte baisseront d’un pourcentage non négligeable. Dommage.

 

 

#éluslocaux #bonsens #décentralisation #déconcentration #pactebudgétaire #budgetslocaux #attractivitédulocal #transparence #médiacratie #espacelocal #autonomie #idéedémocratique #cumuldemandat #collectivitéslocales #infrastructureséquipementsauservice #attractivité

 

Source image: weka.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s